Le câble sous marin pour requinquer le débit internet en Guinée


Inauguration cable s marin
Inauguration du cable d’aterissement le 2 juin par le président Alpha CONDE

La station d’atterrissement du câble sous-marin a été inaugurée, ce lundi 2 juin, par le président de la République Alpha Condé en présence d’une imposante délégation du gouvernement. L’arrivée de ce câble qui relie les côtes de l’Afrique à l’Europe renforcera la capacité de connexion des utilisateurs d’internet et permettant aux Guinéens d’accéder aux dernières technologies d’interconnexion haut débit du réseau internet mondial.

 

Long de 17 000 Km, le câble sous-marin à fibre optique reliera à terme 21 pays à la France offrant ainsi aux populations de ces différents pays et aux institutions une connectivité de meilleure qualité, plus rapide et à moindre coût. Son atterrissement en Guinée est un évènement majeur qui va booster l’utilisation de l’internet, s’est réjoui Mohamed Diallo, Directeur Général de la Guinéenne de Large Bande (Guilab), structure chargée des travaux de connexion de la Guinée au réseau de câble sous-marin international de très haut débit ACE (Africa Coast to Europe).

Poursuivant son discours de circonstance, Mohamed Diallo a indiqué que la Guilab, fruit d’un partenariat public-privé, gère la capacité dédiée à la Guinée et met en place les outils permettant de contrôler la capacité disponible sur le câble sous-marin et celle allouée à chaque opérateur. Par cette mission,  la Guinéenne de Large Bande met à la disposition des opérateurs de télécommunications des infrastructures et des services de large bande nécessaires pour assurer à l’ensemble des utilisateurs une connectivité de qualité tout en garantissant un impact positif des technologies de l’information et de la communication sur la croissance économique, et le développement social et durable pour l’ensemble du pays.

Pour la première fois,  les populations Guinéennes auront accès à des services innovants de la voix, échanges vidéo, transferts des données grâce aux opérateurs de téléphonie mobile et fournisseurs d’accès à internet actionnaires au sein de la Guilab. Et pour les années à venir, Mohamed  Diallo se projette sur l’intensification des activités socioéconomiques liées aux technologies de l’information et de la communication notamment le développement du e-learning, de la e-gouvernance, et de la télémédecine. Activités qui seront  favorisées par une diminution constante des tarifs et contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté, a-t-il précisé.

De son côté, le ministre d’Etat chargé des postes, des télécoms, et des technologies de l’information et de la communication soutient que la connexion de la Guinée au câble sous-marin est l’un des actes majeurs du gouvernement Alpha Condé.

Pour Oyé Guilavogui, la portée économique et sociale de l’atterrissement du câble  sous-marin n’est plus à démontrer. ‘’Le câble sous-marin a contourné les côtes Guinéennes durant 26 ans pour atterrir dans d’autres pays africains’’, a déclaré le ministre Guilavogui. Ce qui, à l’en croire, dénotait de plus un manque de volonté politique que de moyens financiers. Il a par ailleurs   félicité le chef de l’Etat d’avoir réussi à faire atterrir le câble sous-marin en Guinée en moins de deux ans durant sa première magistrature. Un rêve qui devient réalité a souligné le ministre des télécoms dans son discours.

Sekou keita, Guineeemergence


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here