Manifestations de rue sur Conakry: voici le compte rendu de notre envoyé spécial depuis Kaloum


Des mouvements de revendications pour le retour des enfants dans les salles de classe ont été signalés un peu partout à Conakry ce lundi 12 Mars 2018. Dans la commune de Kaloum centre administratif des affaires la tension était très vive. Tôt le matin dans les environs de 7h 30 les habitats de boulbinet ont érigé des barricades et brulés des pneus non loin de la RTG Boulbinet. Ils ont même transformé la rue en une salle de classe, sur le tableau noir que ses enfants  utilisaient il était écris ‘’ Alpha si tu ne sais pas lire vient on va t’apprendre’’.

 

Certaines femmes se sont même dirigé vers le palais sékoutoureyah pour exprimer leur ras-le-bol au président Condé, elles scandaient des slogans  tels que  » Alpha zéro  »  ‘’les enfants à l’école’’.

 

Ceux qui étaient réunis (hommes et femmes)  au niveau du carrefour de la mosquée sénégalaise dans le quartier Manquepas ont été dispersé  par les  forces de l’ordre à travers des tirs à gaz lacrymogène. Les agents de maintien d’ordre sont venus éteindre le feu et débarrasser les carrefours d’ordures.

Dans les autres quartiers même scénario, partout c’était la fumée en l’air et des pneus brulés par des femmes et jeunes très déterminées. Le point le plus chaud reste Coronthie où les jeunes manifestants tenaient  tête aux forces de maintien d’ordre. Un agent de la police a été grièvement blessé à la tête par des jeunes manifestants.

Le premier Ministre Mamady Youla a lui aussi prit sa part avec le blocage pour quelques minutes de son cortège à Kaloum  par des manifestants très en colère.

Pour l’instant aucune communication de la part du gouvernement pour annoncer des dispositions allant dans le sens de la décrispation de la crise.

Fodé Oumar Camara

656287251


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Solve : *
18 − 4 =