Manifestation sur Conakry: le point de la situation (actualisé)


La situation reste moins apaisée dans certains quartiers de la capitale, les mouvements d’élèves se poursuivent notamment au carrefour cosa jusqu’au marché koloma situé sur la route le prince. A cet endroit, des élèves munis des pancartes sont sortis dans la rue aux environs de 09h, pour exprimer leur amertume . Sur ces  pancartes on peut  lire les 26  lettres de l’alphabet français.

La circulation bloquée, ces élèves réclament la réouverture des classes. Depuis la suspension des cours le 12 février par le  syndicat des enseignants libre de Guinée de Aboubacar Soumah, ces élèves n’ont pas  encore  repris  le chemin de l’école,  « une situation très inquiétante », indique un parent d’élève. Cet axe connu de tous, a été transformé ce mardi matin en salle de classes où les élèves  étudient à même le sol.            Si sur la route le prince le mouvement était dense, à Kaloum  on constate des  regroupements au niveau des carrefours mais aussi la forte mobilisation des agents de maintien de l’ordre.

La situation était quasiment la même dans les autres parties de la capitale, notamment au grand marché de Madina où certaines boutiques sont restées fermées. Les commerçants souvent victime des manifestations de rue, se sont massés autour de leur Magasin et boutique  en vue de parer à toute éventualité.

Selon nos informations les démarches sont en cours pour rencontrer les syndicalistes sur une éventuelle proposition.

Nous y reviendrons.

Mariama Ciré Pedro Sylla


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Solve : *
18 − 14 =