Page noire: Hommage à l’éminent économiste nigérian Adebayo Adedeji, décédé le jeudi


En sa qualité de partenaire du membre de reseau des journalistes économiques de l’Afrique de l’Ouest, le site www.guineeemergence.com publie l’hommage de la secrétaire exécutive de l’UNECA (United Nations Economic for Africa ou en français commission économique des nations unies pour l’Afrique).

Le Professeur Adedeji a été Secrétaire exécutif de la CEA de 1975 à 1991. Il a été grandement respecté pour son leadership et sa contribution qui a inversé le discours sur le programme de développement de l’Afrique. Il était un visionnaire et un partisan du panafricanisme. Il a vigoureusement plaidé en faveur d’une Afrique plus intégrée, dont la base de développement repose sur l’autonomie nationale et des solutions locales.

Le Professeur Adedeji était une véritable icône, un érudit, un penseur et un activiste exceptionnel, qui était passionné par le développement de l’Afrique. On se souviendra toujours de lui pour ses contributions uniques au développement durable du continent.

Pendant plus de quatre décennies, il a été l’un des principaux défenseurs de l’intégration régionale en Afrique. Au début des années 1970, en tant que ministre du développement et de la reconstruction du Nigéria, il dirigea les négociations qui donnèrent naissance à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), lui conférant le titre de « Père de la CEDEAO ».

Sa foi ardente de l’intégration de l’Afrique a conduit au développement du Plan d’action de Lagos. Ses contributions à l’intégration régionale sont inscrites dans le cadre du développement de l’Afrique, l’Agenda 2063, pour la réalisation d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale ».

Il a travaillé sans relâche à inverser l’impact négatif du Programme d’ajustement structurel (PAS) sur les économies et a dirigé l’élaboration du Cadre alternatif de l’Afrique aux programmes d’ajustement structurel pour le redressement socio-économique et la transformation (AAF-SAP), qui a posé les nouvelles bases de développement de l’Afrique.

Le Professeur Adedeji a également soutenu les efforts de démocratisation en Afrique. La Déclaration d’Arusha sur la Charte africaine de la participation populaire au développement et à la transformation en Afrique de 1990 a fait jouer à la CEA, un rôle majeur sous la direction d’Adedeji.

À la retraite, le Professeur Adedeji a continué à servir le continent à divers titres, notamment en tant que Président du Groupe de personnalités éminentes sur le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP). Il a continué à s’engager dans des débats et des discussions sur les voies et les stratégies concernant le développement de l’Afrique. En 2007, le Professeur Adedeji a été nommé Président d’un groupe par l’Union africaine pour auditer sur les différents organes de l’UA et faire des recommandations, une responsabilité qui a été honorée avec satisfaction.

Il manquera à l’Afrique manquera, mais celle-ci gardera un souvenir intarissable du Professeur Adedeji en tant que fils illustre, qui a donné sa vie, son énergie, sa passion et son don intellectuel au continent.

Pour nous, à la CEA, il nous a inspiré pour la production de nos publications phares, tels que celle sur l’État d’intégration régional et le Rapport sur la gouvernance en Afrique. En tant que Secrétaire exécutif de la CEA de 1975 à 1991, il a activement encouragé la création d’autres initiatives régionales, y compris la Zone d’échanges préférentiels (PTA), qui est devenue par la suite le COMESA. Parmi les autres réalisations remarquables de la CEA sous sa direction figurent l’Acte final de Lagos (1980). Son mandat à la CEA a vu l’institution devenir une plate-forme panafricaine de premier plan et un groupe de réflexion intellectuel.

Il va donc sans dire que nous devons reconnaître la signature historique de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) le 21 mars 2018, grâce au leadership influent du Professeur Adedeji.

La série de conférences annuelles Adebayo Adedeji, un discours annuel sur les questions contemporaines qui encadrent sa vision, est une commémoration de sa contribution au développement sur le continent africain.

Alors que nous pleurons cette perte immense, nous nous engageons à honorer son héritage et à poursuivre le travail qu’il a commencé.

Nous, à la CEA, offrons nos plus sincères condoléances à sa famille, au gouvernement, au peuple nigérian, ainsi qu’aux peuples d’Afrique et à tous ceux qui ont été touchés par sa vie et sont en deuil avec nous.

Vera Songwe, Secrétaire Exécutive de l’Uneca


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Solve : *
28 × 18 =