Une plateforme d’échanges et d’informations désormais disponible pour les consommateurs de Guinée.


L’Union des consommateurs de Guinée (UCG) est montée au créneau, mardi 15 mai, au cours d’une conférence de presse, pour dénoncer la  prolifération des eaux minérales et des bouillons sur le marché, mais aussi pour annoncer la mise en place du comité national consultatif des prix et denrées en Guinée.

Selon le président de l’UCG, Ousmane Keita, son institution envisage de prendre des mesures visant à réguler ce secteur  et de faire disparaître les industries qui ne sont pas dans les règles.

« La problématique de prolifération des eaux minérales sur le marché guinéen est une problématique sur laquelle l’union compte mener un va-t-en-guerre par rapport à l’aspect technique de mise en place des industries non certifiées par les services de contrôle et de qualité pour mieux vulgariser certains paramètres au niveau des associations de consommateurs en Guinée », a déclaré M. Keita.

Pour le représentant du ministre du Commerce à cette rencontre avec les médias, Fodé Soumah a annoncé la tenue d’un espace qui va regrouper l’association des consommateurs de Guinée, les différents promoteurs et le ministère du Commerce  pour mettre sur la table cette situation, voire faire disparaître la quasi-totalité de ces industries implantées dans la clandestinité.

Parlant  de l’ importation annuelle du riz qui passe désormais de 400 à 600.000 tonnes par an dans la capitale, avec la hausse du prix d’un sac de 200 à 220 mille francs guinéens sur le marché par endroit, M. Soumah  a indiqué  la mise en opération très prochaine du comité consultatif de fixation des prix des produits et services à l’image des certains pays de la sous-région.

Dans les prochains jours, une rencontre est prévue entre le secrétariat général des services spéciaux chargé du crime organisé et l’union des consommateurs de Guinée, dans le cadre de la signature d’une convention pour la règlementation des prix et d’avance attirer l’attention des citoyens aux méthodes de consommation des produits sur le marché.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Solve : *
19 + 7 =