Limogeage des Directeurs de l’OGP et de l’OGC: Lansana Diawara de la société civile fait des annonces


Dans un décret rendu publique le 7 juin dernier sur le JT de la télévision nationale, Paul Moussa DIAWARA Directeur Général de l’OGP (Office Guinéenne de Publicité) et Sékou CAMARA Directeur Général de l’OGC (Office Guinéenne de Chargeur) ont été limogé de leurs fonctions pour malversations financières.

Face donc à ce décret présidentiel qui fait grincer des dents, l’ONG la maison des associations et ONG de guinée n’a pas manquer d’émettre son point de vue :  » Le principe de lutte contre la corruption, c’est un principe consacré et défendu par la société civile dans sa globalité. Si  le travail de la justice établit la malversation  et la synthèse de l’inspection d’État conclu effectivement qu’il y a eu cas de détournement au sein de ces entités publiques, nous demanderons que la loi soit appliquée et que les coupables soient sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture. Nos radars restent braqués sur ces dossiers qui s’ouvrent. Nous allons voir concrètement est ce que  le Premier Ministre Kassory a juste voulu faire une opération de séduction pour séduire l’opinion ou bien c’est un règlement de compte puisque ce qu’il ne faut pas oublier en faisant de telle analyse il faut aller en profondeur . Nous nous sommes des activistes, nous essayons de faire le diagnostic sur plusieurs angles et il ne faut pas oublier que Paul Moussa DIAWARA est aussi un leader politique  » a déclaré Lansana DIWARA  Directeur Exécutif de la maison des associations et ONG de Guinée.

Poursuivant, Lansana DIAWARA affirme:  » Il y a des ministres aujourd’hui dans ce pays qui en ont  huit villas, d’autres 20 villas, mais personne ne bouge le petit doigt. Donc il est important à un moment donné qu’on dise stop à la corruption.  C’est pourquoi nous en tant que société civile, nous travaillons sur un document très costaud qui va faire grand bruit dans la cité. Ce document qui est basé sur les biens mal acquis de certains haut cadres (ministres, anciens ministres et les commis de l’État) est très consistant et au moment venu nous allons publier cas par cas. ».

Pour clore, Lansana DIWARA a salué la lutte contre la corruption qui selon lui est un acte à applaudir et à encourager. Par ailleurs,  il invite le Premier Ministre Ibrahima Kassory FOFANA à se  baser  sur des valeurs, sur la sincérité, sur la crédibilité, sur l’intégrité et non sur une déduction ou bien sur des pensées politiques et politiciennes.

Mariame ciré de Pedro Sylla, JRI Guinée émergence

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here