Mines : la guinée signe une convention avec dynamic mining pour l’exploitation de la bauxite à boké


Le gouvernement guinéen et la société Dynamic Mining, une filiale du groupe indien Jaguar Overseas, ont procédé jeudi 28 juin 2018 à la signature d’une conversation minière sur l’exploitation de la bauxite dans la zone de Boké.

Pendant la cérémonie de signature officielle de cette convention, l’Etat guinéen était représenté par le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, tandis que la société Dynamic Mining était représentée par son PDG Danny Keating.

Pour le PDG de Dynamic Mining, Danny Keating, c’est une grande fierté pour sa société d’avoir signé cette convention avec l’Etat guinéen, mais aussi une étape importante pour le développement de ce projet minier qui, selon lui, va contribuer au développement socioéconomique de la Guinée.

Avec la signature de cette convention minière, le PDG de Dynamic Mining a tenu trois engagements pour l’opérationnalisation et la survie de ce projet dans sa zone d’exploitation.

« En regardant la convention minière, il y a trois 3 engagements particuliers que nous souhaitons mettre en valeur aujourd’hui. Le premier point concerne la rapidité avec laquelle nous voulons développer le projet. Nous nous engageons aujourd’hui à continuer dans cette voie, notamment pour les phases de construction et le passage à l’exploitation. Cela sera respecté dans un respect strict du chronogramme qui a été discuté et validé par les deux parties dans le cadre de la convention minière », a-t-il rappelé.

Parlant des communautés locales, le PDG de Dynamic Mining a déclaré que la société travaillera avec les communautés riveraines de façon satisfaisante.

« Nous voulons être reconnus comme de bons voisins pour les communautés locales », a-t-il promis.

Quant au développement du contenu local qui reste une priorité du gouvernement guinéen, la société Dynamic Mining rassure qu’il veillera au respect des législations en vigueur en Guinée.

« Nous nous engageons à travailler avec le fournisseurs et les sociétés guinéennes pour faire avancer le pays. Nous voulons aussi travailler main dans la main avec l’Etat guinéen. Nous voulons aussi continuer à travailler main dans la main et de manière proche avec l’Etat Guinéen que ce soit les élus, que ce soit au niveau national, mais également au niveau déconcentré et décentralisé de l’Etat », a précisé le PDG de Dynamic Mining Danny Keating.

Pour sa part, le ministre des Mines et de la  Géologie, Abdoulaye Magassouba a rappelé que la convention de la société Dynamic Mining a été négociée dans un état d’esprit convivial avec l’Etat guinéen qui s’est engagé pour accompagner le projet à se réaliser dans les meilleures conditions et délais.

  1. Magassouba dira que le lancement du projet Dynamic Mining contribuera au développement de la Guinée.

« Il s’agit d’un projet qui va permettre d’augmenter notre niveau de production de bauxite, mais aussi créer de l’emploi, et de générer des revenus pour l’Etat Guinéen. Globalement, le projet va contribuer au développement de notre pays tout en contribuant aussi bien au développement du groupe qui s’est engagé aujourd’hui à s’investir dans notre pays », a-t-il rappelé.

En fin, le ministre des Mines et de la Géologie a rassuré les promoteurs de Dynamic Mining du soutien du gouvernement guinéen, tout en les invitant au respect des engagements pris pour le développement du pays dans son entièreté.

Visiblement satisfaite de la signature de cette convention, la représentante de Dynamic Mining en Guinée, Mata Barry a indiqué que ce projet va contribuer au développement socioéconomique de la Guinée.

« Je suis heureuse aujourd’hui, en tant qu’employée de cette société, et en tant que Guinéenne de voir un projet comme celui-ci se réaliser dans notre pays, un projet qui va créer plus de 1000 emplois directs et indirects, et qui va booster l’économie de notre pays avec un investissement de plus d’un milliard de dollars. Avant la phase d’exploitation, il y a un plan de développement communautaire que nous sommes en train de finaliser avec les communautés concernées pour prendre en compte leurs besoins dans un partenariat gagnant-gagnant », a déclaré la représentante de Dynamic Mining en Guinée, Mata Barry.
Le projet Dynamic Mining qui compte débuter la construction de son usine en fin d’année 2018 va créer dans un premier temps 5 000 emplois directs avec un investissement estimé au départ à 65 millions de dollars pour atteindre  à 120 millions de dollars après 4 ans.

Les promoteurs du projet Dynamic Mining promettent de commencer à produire et exporter la bauxite à partir de 2020.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here