Mines: un réseau interconnecté pour une desserte électrique des sociétés minières


Au cours d’un atelier qui s’est tenu ce vendredi à Conakry, les autorités du ministère de l’Energie et de l’hydraulique, en synergie avec le ministre des mines et de la géologie et l’administrateur de d’EDG ont procédé   à la présentation des centrales hydroélectriques de Souapiti et Kaleta aux acteurs miniers. Une occasion  pour elles de montrer le potentiel énergétique dont dispose la Guinée pour le développement du secteur minier.  Il était également question de parler du futur raccordement des mines à la centrale hydroélectrique de Souapiti dès sa mise en ligne.

Cet atelier de présentation est organisé dans le but de sensibiliser  les industriels  miniers évoluant en Guinée à se raccorder au futur réseau  des centrales hydroélectriques de Souapiti et de kaleta. Cheick Taliby Sylla le ministre en charge de l’énergie parle de l’ambition du gouvernement dans la mise en place de ce projet. « C’est une opportunité pour les miniers d’avoir accès à cette énergie compétitive dont la fourniture est fiable, il ya des réseaux de transmission et de distribution qui sont en construction. Je ne parle pas d’obligation légale, je parle de nécessité pour leur business. Qu’ils puissent se joindre à ce dialogue et que nous puissions avoir des résultats concret, c’est ce que les miniers recherche, l’accès à de l’électricité de façon sûre dans un cadre compétitif. Et l’hydroélectrique qui est fourni là les permets de tenir ces conditions »  affirme le ministre.

Pour Abdoulaye Magassouba ministre des mines et de la géologie, c’est une opportunité pour les sociétés minières de collaborer avec le ministre de l’énergie pour avoir accès à l’énergie électrique compétitive. « Toute fourniture de l’énergie verte à un cout économique pour les miniers est un grand soulagement pour les mines en République de Guinée. Donc il n’ya aucun doute que les miniers ont tout intérêt à acheter de l’énergie produit par ces projets hydroélectrique. Il est évident que les miniers donnerons tout leur support au développement de ce projet et surtout à la fiabilité économique de tous ces projets hydroélectrique qui sont entrain de se développer ».

Les  entreprises minières qui ont pris part à cet atelier ont soulevé leur inquiétude avant de s’engager à adhérer a ce projet.Tahirou Diallo porte parole. « Nous nous avons une mission il faut transformer nos matière première sur place. Si on avait suffisamment  de l’énergie aujourd’hui on aurait produit de l’alumine et l’aluminium qui est beaucoup plus rentable pour la Guinée à être vendu à l’extérieur que de prendre notre terre l’envoyer à l’extérieur pour qu’on aille les transformés en alumine et en aluminium »

Le gouvernement guinéen envisage de construire un réseau national de transport d’énergie électrique de 225kv pour l’évacuation de l’énergie électrique du complexe kaleta Souapiti  de Linsan-fomi et de Maneah-Gaoual via Boffa, Kamsar et Boké. Ces lignes de transport 225kv feront partie du réseau interconnecté guinéen qui facilitera la déserte en énergie électrique des zones minières sur tout le territoire national.

oumar camara pour Guinée émeegence

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here