La FESABAG menace de déclencher une grève dans 10 jours si rien n’est fait


Les travailleurs du secteur financier menacent d’aller en grève. Ils l’ont annoncé ce mardi au sortir d’une assemblée générale de la fédération syndicale autonome des banques, assurances et microfinances. À cet effet un préavis de grève sera déposé dès ce mardi 9 Octobre 2018 selon le secrétaire général de la FESABAG.Dans son préavis de grève, la FESABAG réclame des mesures d’accompagnement pour les  travailleurs du secteur financier après l’augmentation du prix des produits pétroliers  à la pompe, l’annulation du licenciement de la secrétaire générale du syndicat des travailleurs de la FBN BANK et tant d’autres.

Abdoulaye Sow  secrétaire général de la FESABAG « le préavis il est conforme au code du travail, c’est pour les prévenir à l’échéance nous allons en grève nous fermons porte et fenêtre des banques nous restons dehors » déclare-t-il.

Selon le secrétaire général de la FESABAG l’autre point de revendication, c’est le respect des lois de la République et des travailleurs du secteur financier par les différents directeurs des différentes des banques assurances et microfinance vis-à-vis d’eux «Nous voulons imposer  aux directeurs des banques le respect des lois de la République, de nos autorités et faire en sorte que les licenciements arbitraires cessent dans notre pays où’on respecte les Guinéens. Nous avons entonné l’hymne national plusieurs fois parce que nous voulons que la République soit respectée.  Les étrangers qui viennent ici nous les aimons parce qu’ils viennent dans leur pays mais il faut qu’il nous respecte, ce qu’ils ne font pas chez eux, il ne faut pas qu’ils  fassent chez eux. Tout Directeurs de banques qui ne respecte pas les travailleurs guinéens et nos lois vont quitter la Guinée » menace le secrétaire général de la FESABAG.

En ce qui concerne le cas de la secrétaire général du syndicat des travailleurs de la FBN BANK, Abdoulaye Sow reste claire «Elle s’appelle Mabinty Sylla parce qu’elle est secrétaire général elle a fait des revendications fortes vis-à-vis de la direction elle a obtenu des résultats. Il faut lui chercher des problèmes pour la licenciée c’est ce que nous n’allons pas accepter» à faire savoir avec un ton ferme Abdoulaye Sow secrétaire général de la FESABAG

Si rien n’est fait dans 10 jours, la grève du secteur financier sera effective a-t-il annoncé.

Oumar Camara