Gouvernement/MEF – vers la mise à jour de la stratégie nationale de la dette à moyen terme


Conakry, le 05 Novembre 2018 – Le ministre de l’économie et des Finances a procédé ce lundi, au lancement officiel des travaux de l’atelier national pour la mise à jour de la stratégie de la dette à Moyen Terme en République de Guinée.

Avec la mise en œuvre des mécanismes de maîtrise de la dette extérieure, le gouvernement guinéen, la Banque mondiale et le FMI collaborent étroitement pour que tous les prêts contractés en 2018 et par la suite aient un caractère fortement concessionnel et un effet marqué sur le développement. C’est pour maintenir les relations de coopération sur des bases saines et éviter une accumulation insoutenable des arriérés de paiements extérieurs et intérieurs, que le gouvernement guinéen a élaboré une stratégie de désendettement avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers.

Selon une étude, les projets susceptibles de booster le développement socioéconomique de la République de Guinée dans les prochaines années s’articulent autour des secteurs des mines, des énergies renouvelables, des infrastructures, de l’agriculture, de l’agro-industrie et de l’assainissement. Cette rencontre de Conakry est une occasion pour les autorités guinéennes de rappeler les principales réformes conçues et mises en œuvre par la troisième République.

Pour le conseiller en gestion de la Dette Publique au centre d’assistance technique du FMI, cette rencontre de Conakry va permettre de renforcer les capacités des cadres guinéens à produire le document de stratégie de la dette à moyen terme, qui va constituer un plan pour les autorités de savoir comment financer ces besoins tout en maintenant le risque à un niveau très bas. Selon, Oumar Djissoun dans le processus budgétaire c’est un document qui doit être en annexe de la loi des finances débattues à l’Assemblée nationale, pour indiquer aux parlementaires comme l’État compte mobiliser les ressources de financements au cours du prochain exercice.

Pour sa part, le ministre de l’économie et des Finances, cette formation initiée par une requête de la direction nationale de la dette du Fonds monétaire international, à travers son centre d’assistance technique va permettre de doter les acteurs concernés de capacités opérationnelles dans le cadre de l’actualisation de la stratégie de la dette à moyen terme.

Pour finir, Mamady Camara dira qu’il convient de rappeler que les résultats qui sortiront de cet atelier seront des éléments de preuve que le Gouvernement guinéen présentera au titre de la réalisation d’un des repères structurels du programme économique et financier soutenue par la facilité élargie de crédit au titre de sa deuxième revue en décembre 2018.

 La Cellule de Communication du Gouvernement.