L’opposition Républicaine suspend sa manifestation de ce jeudi 8 novembre


La marche de l’opposition prévue ce jeudi a été annulée à cause de l’assassinat des deux jeunes ce mercredi à Wanidara. Le chef de file de l’opposition a annoncé à son domicile la tenue d’une série de manifestations dès le mardi prochain.

Pour Cellou Dalain Diallo « nous ne reculons pas et nous sommes plus déterminés, aujourd’hui plus qu’hier et à partir du mardi 13 novembre nous reprendrons les manifestations. Les femmes de l’opposition éprises de paix et de justice  vont marcher (Mardi 13 novembre) pour demander l’arrêt de l’assassinat de leurs enfants et la justice pour ceux qui sont tombés sous les balles par nos propres forces de l’ordre. Mercredi 14 novembre  ville morte, jeudi  15 novembre marche pacifique de Cosa à l’esplanade du stade du 28 septembre. Il faut qu’il ait une marche que tous les Guinéens sortent pour exprimer leur ras-le-bol face à cette mauvaise gouvernance, face à ces assassinats ciblés contre d’innocents citoyens » dira le président de l’UFDG avec un ton ferme.

Le chef de file de l’opposition s’est indigné face à la recrudescence des assassinats des jeunes de l’axe. Il accuse des bérets rouges d’être responsable de la mort des deux jeunes tués par balles ce mercredi à Wanidara.

«Le rapport qui nous a été fait indique clairement que des bérets rouges sont arrivés sur une moto ils ont arrogé un groupe de jeunes qui étaient assis. Beaucoup d’entre vous ainsi que moi, ayant vu les images de celui qui a été tué, c’est la tête traversée par une balle et la cervelle dehors. Je suis encore sur le choque étreint par une grande émotion. J’ai les difficultés à m’exprimer aujourd’hui, je suis vraiment indigné » à laissé entendre le patron de l’opposition guinéenne sous une forte émotion.

À signaler que les scènes de violence continues en banlieue de Conakry, la route le prince reste paralysé par des scènes de violence. Un policier a perdu la vie suite à un lynchage populaire intervenu.

Oumar Camara