Appui à la croissance économique en zone extractive : c’est parti pour le 3ème forum régional


Après les deux premières éditions au Burkina Faso et au Ghana, le tour revient à la Guinée d’abriter le troisième forum régional. «Le renforcement du développement local et du pouvoir économique des femmes et des jeunes en zone extractive», c’est le thème central de cette troisième édition dont le coup d’envoi a été donné ce mardi 4 décembre à Conakry par le ministre des Mines et de la Géologie.

 

Dans son intervention, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a rappelé que depuis 2010, le gouvernement guinéen s’est engagé résolument à opérer des réformes sur le plan réglementaire et législatif afin que les communautés locales et l’ensemble des populations guinéennes, surtout les femmes et les jeunes, puissent bénéficier des retombées de l’exploitation minière. 

 

Selon le ministre Magassouba les investissements dans le secteur extractif en Afrique de l’Ouest, devraient servir de catalyseur pour la croissance économique et le développement des communautés qui vivent en périphérie des installations minières. «Le gouvernement guinéen est conscient que c’est en gérant équitablement et judicieusement les revenus liés à ces investissements que nous pourrons stimuler la diversification de notre économie, pour mieux répondre aux besoins des populations et réduire substantiellement les inégalités et l’exclusion qui frappent sévèrement les femmes et les jeunes dans ces communautés», a-t-il indiqué.

 

Poursuivant, le ministre Magassouba a annoncé que d’importantes ressources provenant des redevances minières comme le prévoient les textes en la matière seront mises à la disposition des collectivités pour enclencher leur développement économique et social. «A cet effet, les ministères des Mines et de la Géologie et de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation ont signé un arrêté conjoint mettant en place le Fonds de Développement Économique Local (FODEL) et son mécanisme de gestion», a-t-il dit.

 

Dans son allocution, la Directrice de CECI-Guinée, Rachel Gomez Camara a rappelé que ce présent forum se déroule dans le cadre de la composante 3 du Projet d’Appui à la Gouvernance et à la Croissance Economique Durable en Zone extractive, abrégé AGCEDE qui porte sur le partage d’expériences, de connaissances et de bonnes pratiques. Et d’ajouter que le projet AGCEDE est financé par Affaires Mondiales Canada et mis en œuvre par le consortium EUMC-CECI au Burkina, au Ghana et en Guinée pour une durée de six (6) ans.

 

Pour Rachel Camara, il sera question, entre autres, d’examiner et discuter des différents aspects complémentaires du développement local efficace dans les zones extractives, y compris la participation et l’inclusion, la transparence, la collaboration multipartite et les fonds de développement minier; discuter et partager des idées pour accroître les avantages des activités extractives pour les communautés directement touchées, en particulier dans le domaine des achats locaux.