Guinée : le parlement autorise l’affectation d’un budget spécial aux collectivités locales


C’est naturellement l’une des innovations de la loi de finances initiale pour l’exercice 2019.

Conformément aux dispositions de l’article 20 de la loi de finances rectificative 2016, instituant le Fonds National de Développement Local, un budget d’affectation spéciale d’un montant de 517,8 milliards GNF, est prévu pour les collectivités locales.

L’Assemblée nationale, à travers les députés, a autorisé hier mercredi 26 décembre 2018, l’affectation de cette manne financière, destinée au financement des investissements dans les collectivités locales.

D’après le rapport de l’Assemblée nationale, ce fonds est alimenté par une affectation de recettes fiscales minières à hauteur de 15%.

Il faut rappeler que le budget total de l’Etat y compris le budget d’affection spéciale pour l’exercice 2019, s’élève à 22 mille 313 milliards 378 millions 217 mille GNF, contre 19 mille 190 milliards, dans la loi de finances rectificative 2018.