Energie: le Ministre Taliby dresse le bilan du secteur de l’électricité


Entouré de certains de ses collègues du gouvernement dont entre autres Amara Somparé de la Communication, Tibou Kamara de l’Industrieet des PME et de Moustapha Naité des Travaux publics, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla  a conféré avec  la presse nationale et internationale pour  faire un etat des lieux de la situation de l’électricité mais surtout évoquer les perspectives dans ce domaine.

Dans un long exposé, le Ministre Taliby a dépeint un tableau peu luisant de la situation de la fourniture électrique en Guinée avec un total de 65,25MW pour la première république et 169,9 MW pour la deuxième république. Soit un total de 235,15 MW en 50 ans de souverainété de la Guinée. Ce qui ne représente même pas la moitié de l’électricité totale produite par la troisième république qui a pu fournir  un total de 521 MW en huit de gestion, soutient le Ministre. « L’arrivée de Souapiti avec ses 450 MW augmentera la puissance installée de la 3ème République à près de 1 000 MW en moins de 10 ans. Ce qui signifierait que le président Alpha Condé aura installé en moyenne 100 MW par an ».

Parlant des difficultés, il a tenu à préciser que le secteur dans son évolution a rencontré des difficultés qui sont entre autres : L’insuffisance de ressources financières pour l’investissement dans les infrastructures de production, de transport et de distribution

Quant aux perspectives, il dira qu’elles sont immenses et prometteuses. « La plus proche est la mise en eau du barrage de Souapiti prévue en 2019 avec une puissance de 450MW. Ce qui permettra le fonctionnement à plein régime de Kaléta pendant toute l’année. Cela renforcera la qualité et la sureté d’alimentation en énergie électrique de la Guinée et des pays voisins. A cela s’ajoutent plusieurs centrales hydroélectriques dont l’aménagement hydro-électrique d’Amaria (300 MW) ; La construction du barrage à buts multiples de Fomi (112 MW) ; La construction du barrage de Koukoutamba (294 MW) ; La construction du barrage de Balassa (55 MW) ; La construction du barrage de Bouréya.

Guinée émergence