Afrique : le marché des armes devrait croître de 50% d’ici 2024 (Stéphane Konan)


 Le marché africain des armes devrait enregistrer une croissance de 50% au cours des cinq prochaines années, a indiqué la semaine dernière, Stéphane Konan (photo), directeur de l’événement ShieldAfrica et conseiller du ministre ivoirien de la Défense.

S’exprimant à l’occasion du cinquième salon professionnel de la défense se déroulant en Côte d’ivoire, l’analyste a indiqué que cette croissance enregistrée par le secteur devrait être motivée par l’apparition de nouvelles menaces de plus en plus grandes sur le continent.

« C’est le continent qui a subi le plus d’attaques terroristes en 2017, et les menaces pour l’environnement augmentent, comme le braconnage et la pêche illégale… donc le besoin de matériel de défense et de sécurité augmente.», a à cet effet déclaré l’expert dans des propos relayés par le quotidien britannique Daily Mail.

S’appuyant sur les chiffres de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), l’analyste a également rappelé que le marché africain de l’armement reste marginal par rapport au marché mondial, citant un chiffre de 42,6 milliards de dollars sur 1 731 milliards en 2017.

Pour rappel, l’événement ShieldAfrica regroupe depuis 2013, plusieurs leaders mondiaux de l’industrie de l’armement en Afrique, lors d’un salon commercial se déroulant sur plusieurs jours. Cette année, l’événement a enregistré un taux de participation quatre fois plus élevé que lors du premier salon avec 113 exposants de 29 pays, ainsi que 50 délégations officielles représentées à Abidjan.