Le secteur de la téléphonie mobile en Guinée: C’est qui le BOSS?


Bien malin celui qui pourra répondre cette question. Car depuis un certain temps, chacun des opérateurs téléphoniques se targue d’être le leader du secteur de la téléphonie mobile en Guinée.

N’allez surtout pas à l’ARPT(Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication) pour la réponse à cette question. Ce lieu hautement technique censé trouver une réponse à cette question puisque détenant normalement des statistiques fiables pour éclairer notre lanterne, est devenu un «business center» pour chaque opérateur en vue de négocier son leadership. Vous comprendrez pourquoi ARPT ne s’est jamais clairement prononcé sur le sujet et continue aujourd’hui d’entretenir un flou artistique.

Des slogans tels «le N°1 C’est Vous», «Orange N°1 » ou «Every where you go» rythment tous les jours notre vie sans pour autant nous aider à trouver la réponse à une question que de plus en plus de guinéens se posent à savoir Qui est véritablement Le leader de la téléphonie mobile en Guinée? C’est Qui le BOSS?

Si nous ne pouvons pas encore répondre formellement à cette question, certains faits  continuent d’intriguer les consommateurs des prestations de nos sociétés de téléphonie mobile.

Un reportage passé sur les ondes d’un média de la place nous rapporte que beaucoup d’usagers se plaignent aujourd’hui des services de MTN Areeba qui a été, on se rappelle, en 2005 l’opérateur privé qui avait mis fin à la règne de la SOTELGUI. Cet élément de reportage, nous étale toutes les difficultés que traverse l’opérateur à la couleur jaune qui sont entre autres le manque de fiabilité du réseau, la difficulté de connexion et même la présence des cartes de recharge non rechargeable. Ces mêmes accusations visent aussi Cellcom Guinée qui a encore des difficultés à s’implanter sur l’ensemble du territoire national surtout en zone rurale.

Quand à Orange Guinée, il réclame de toute sa force la position du leader de ce marché depuis octobre 2013 et affirme détenir la plus grande part du marché de la téléphonie mobile grâce à un investissement accru qui lui a permis d’étendre sa couverture réseau sur des agglomérations les plus reculés du pays. Pour beaucoup, ces affirmations de la filiale française de la téléphonie mobile n’ont aucun fondement structuré. Pire, la société Orange est perçue par le guinéen moyen comme fournisseurs de services exorbitants au dessus de sa bourse.

De toute les façons, votre site d’information Guineeemergence, spécialiste d’information économique et financière, promet de se pencher plus sérieusement sur la question et promet de faire des révélations les jours à venir.

CONDE Maurice, DP Guinée émergence