Meeting Alpha CONDE à N’Zérékoré: « je ferai ce que voudra le peuple »


Au cours du meeting qu’il a animé ce samedi 16 novembre 2019, à la place des martyrs de N’zérékoré, le président Alpha Condé n’a pas fait de cadeaux à ses détracteurs.

Dans un ton ferme, le locataire de Sékhoutouréya a indiqué que la démocratie, c’est l’expression du peuple. Selon lui, c’est contradictoire que des gens se disent démocrates en n’ayant peur que le peuple s’exprime.

« Les Latins disent que la voix du peuple, c’est la voix de Dieu. Comment peut-on être démocrate et avoir peur du suffrage universel ? Comment peut-on être démocrate et avoir peur que le peuple s’exprime ? Mais soyez certain, personne ne m’intimidera. Je dis bien, personne ne m’intimidera. J’ai dit et répété et je le dis encore haut et fort à N’zérékoré, je ferais ce que le peuple guinéen veut », dira-t-il sous les ovations du public.

Depuis des semaines, le Front national pour la défense de la constitution organise des manifestations contre le projet de nouvelle constitution. Des manifestations qui se soldent toujours par des morts. Pour le président Condé, ce sont des manifestants qui tuent pour accuser les forces de défense et de sécurité.

« Nous savons qu’il y a des gens qui n’hésitent pas à tirer lors des manifestations pour accuser nos forces armées. C’est pourquoi désormais, nous n’accepterons plus. Dans tous les pays, quand il y a un mort dans la rue, on fait une ceinture autour pour permettre à la police judiciaire de faire le constat. Vous serez surpris lorsqu’on donnera les résultats des autopsies. Car le chemin du menteur est facile au début, mais ça devient difficile après puisque la vérité finit toujours par triompher », a ajouté Alpha Condé.

Pour terminer, il invitera les Guinéens à faire en sorte que les richesses du pays profitent à la future génération.