Marche de l’Ultumatum: le FNDC donne 6 jours à Alpha CONDE de faire marche-arrière.


Le front national pour la défense de la constitution(FNDC) a, de nouveau, fait une démonstration pour sommer le président Alpha Condé de renoncer à son projet de “coup d’État constitutionnel”. Pour ce faire, les t-shirts rouges accordent 6 jours au locataire de Sékoutoureyah.

A la différence des précédentes manifestations, le FNDC lance, à travers cette septième démonstration, un ultimatum au président de la République. Abdrouhmane Sanoh, en réponse à la sortie d’Alpha Condé du 19 décembre dernier présentant son projet de nouvelle constitution, lui suggère de faire machine arrière. Faute de quoi, des manifestations continues se tiendront à partir du 13 janvier 2020 partout dans le pays.

Reste à savoir si cette exigence du FNDC tombera dans de bonnes oreilles. Cette “dernière marche pacifique” du FNDC est partie, comme les précédentes, du rond-point de la Tannerie à l’esplanade du stade du 28 septembre de Conakry sans aucun incident.