Effet collatéral de Covid-19: En Afrique, l’OMS s’inquiète d’une explosion de malaria


Alors que le nombre de cas de coronavirus continue d’augmenter sur le continent africain. Les experts de santé publique s’inquiètent à l’approche de la saison des pluies d’une évolution de la malaria. Les grandes pluies qui produisent des stagnations d’eaux usées est très favorable à la reproduction des anophèles qui représentent les agents vecteurs de cette maladie appelé encore le paludisme.

Les pays africains avec une faible et insuffisante infrastructure hospitalière (surtout en Afrique subsaharienne) et fortement éprouvée par le coronavirus risquent de souffrir davantage avec l’arrivée annoncée d’une maladie cyclique au gré de l’abondance des eaux de pluie.

Guinée émergence