Guinée/télécom: le Ministre Saïd Koulibaly sur les chantiers de la technologie numérique


Quelques semaines après son entrée dans le gouvernement Kassory Fofana II, Oumar Saïd Koulibaly, ancien Directeur Général de Guilab veut rapidement passer aux choses sérieuses.En tout cas, c’est cette impression qui se dégage des premiers actes posés du nouveau patron du département en charge des télécommunications qui vient d’effectuer quelques visites de terrains pour certainement faire un état des lieux des directions évoluant sous son escarcelle. Le Ministre s’est notamment rendu à l’ex Sotelgui rebaptisée Guinée Télécoms, à l’OGP (Office de la Poste Guinéenne) et à la DNT (Direction Nationale des Télécommunications). Le cap est mis sur la SOGEB (Société de Gestion et d’Exploitation du Backbone National) pour la prochaine sortie.

Ces visites de terrain permettront sans aucun doute d’insuffler une dynamique nouvelle à un secteur qui a véritablement besoin d’un diagnostic approfondi pour se sortir de sa léthargie actuelle. D’autres parts, elles permettront de conscientiser les nouveaux collaborateurs sur l’ampleur des taches à réaliser. Ces tâches qui sont des véritables chantiers pour le Ministre Koulibaly concernent notamment : la relance de Guinée Télécoms (ex sotelgui), la mise en marche du Backbone National à fibre optique, la restructuration de la Poste guinéenne, l’interconnexion sous régionale, amélioration de la connexion internet et autres signaux informatiques, la numérisation de l’administration publique, la dématérialisation et la vulgarisation des moyens de paiements aux trésors publics.

Visiblement, le défi est donc non négligeable, et le chantier demandera un effort constant et percutant. Pour parvenir aux résultats escomptés, le Ministre Saïd Koulibaly qui jouit déjà du soutien du Président Alpha CONDE fera indiscutablement appel à ses compétences de technocrate aguerri, de son brillant parcours académique empreint d’un Master en Microélectronique de la prestigieuse Université de Québec à Montréal (UQAM).

Moriss Condé pour Guineeemergence