Bac session 2020: le Ministre Bano Barry officie lancement des épreuves à coyah


Les épreuves ont démarré ce mardi dans tout le pays et concernent 96.461 candidats (dont 36.152 filles), répartis dans 265 centres.

Le Ministre de l’éducation nationale et son homologue de l’administration du territoire, ont donné le coup d’envoi de cet examen au lycée Almamy Ismaël Sogbè, dans la Préfecture de Coyah.

La délégation ministérielle a, ensuite, visité deux autres centres d’examen notamment « Amadou Dieng » et « Sy Savané ».

Le Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation s’est réjoui du dispositif sanitaire, sécuritaire et administratif mis en place pour le bon déroulement des épreuves. Pr Amadou Bano BARRY affirme que c’est un grand soulagement de voir cette dernière évaluation démarrer dans de meilleures conditions, malgré la menace de la covid19 qui a pesé sur l’année scolaire.

Les raisons du choix de la Préfecture de Coyah pour le lancement officiel de cette évaluation se  justifie par le fait qu’il faut montrer aux villes de l’intérieur du pays, que la Guinée ne se limite pas à sa capitale Conakry; une autre raison évoquée est que la direction préfectorale de l’éducation de Coyah est dirigée par une femme qu’il faut encourager pour promouvoir la responsabilité féminine.

Pr. Bano Barry a invité les candidats, à éviter toutes formes de fraudes pour leur propre bien.  Des conseils ont été prodigués aux candidats par le Ministre : « nous étions comme vous, vous pouvez être comme nous ; quand un surveillant vous laisse copier, c’est qu’il ne vous aime pas ; refusez de donner de l’argent quand des surveillants vous le demandent ; sachez que votre réussite passe forcément par la bonne formation à l’école « .

Le département de l’administration du territoire est un partenaire du Ministère de l’éducation nationale ; Il participe au processus des évaluations et ce sont ses représentants, notamment les gouverneurs, préfets, maires, qui président le lancement des évaluations au niveau déconcentré avec l’administration scolaire à la base. Général Bouréma Condé a exprimé toute la volonté du gouvernement à œuvrer aux côtés du MENA pour mener à bien cette année scolaire qui s’achève.

Quant aux candidats qui se sont prêtés à nos questions, ils affirment être prêts à affronter toutes les épreuves de cet examen prestigieux qui se déroulera jusqu’au 28 août inclus.

Transmis par la Cellule de Communication du MENA